Autriche : Sur les terrasses du Danube

Autriche : Sur les terrasses du Danube

Mais que pouvait donc déguster Sissi l’impératrice ? En réalité pas grand-chose, sa légendaire taille de guêpe peut l’attester. En revanche, l’empire consomme beaucoup de vin à cette époque malgré la crise phylloxérique mettant en péril les récoltes (1867). La culture de la vigne en Autriche court sur 2400 années d’histoire.

L’Autriche en quelques chiffres

  • 44 000 ha de superficie (10 fois moins qu’au Moyen Age)
  • 19ème producteur mondial
  • 25000 exploitations (environ 2 ha par vigneron)
  •  65% de la production en blanc / 35 % de la production en rouge [/infobox]

Le vignoble autrichien n’est pas très grand mais chaque région mériterait qu’on s’y attarde un peu plus longtemps. Promenons-nous le long du Danube, fleuve le plus viticole d’Europe. D’importantes quantités de barriques de vin ont longtemps été acheminées par bateaux, les fameuses « zilles », depuis les régions de production vers les capitales et les grandes villes qui jalonnent son parcours. Ulm, Linz, Vienne, Bratislava, Budapest, Belgrade et au-delà…

Le Danube met en relief de la plus belle des manières les appellations Wachau, Kremstal et Kamptal. Elles font partie de la grande région viticole du nord de l’Autriche: Niederösterreich (Basse Autriche).

Wachau

Notre premier arrêt se fait dans la prestigieuse région de Wachau classée au patrimoine de l’UNESCO. Les lacets effectués par le fleuve à travers les collines laissent apparaître de magnifiques terrasses de vignes. L’essentiel de la vigne a été planté le long de la rive gauche car les pentes sont beaucoup plus importantes, l’exposition Est, Sud-est et Sud est fondamentale pour ces vignobles situés au Nord de l’Europe (48ème parallèle).  La proximité fluviale permet de tempérer la chaleur estivale du climat continental du pays ainsi que les vents venus des plaines de l’Est. Les vignes orientées au soleil donnent des vins riches et puissants. Le sol est principalement composé de sable, graviers et lœss (terre limoneuse), sédiments déposés par le Danube au cours des millénaires.

La région a son propre système d’appellation : Steinfeder désigne les vins légers, frais et fruités ; Federspiel désigne moyennement corsés ; Smaragd pour les vins plus charpentés et complexes (mini 12% vol et souvent autour de 14% vol). On retrouve essentiellement des vins blancs produits à partir de Riesling et Grüner Veltliner.

Près de 90% de la production viticole de Wachau est consacrée au cépage autrichien Grüner Veltliner. Il donne des vins riches et aromatiques, avec des notes d’agrumes (citron, pamplemousse) et de poivre blanc.  Un type de limon charrié par le Danube apporterait une spécificité minérale unique aux vins blancs de Wachau.

En continuant à descendre le Danube, on tombe sur la région voisine de Kremstal moins connue mais dynamique notamment par les coopératives de l’appellation. Son nom provient de la ville de Krems  située au bord du Danube connue dans le pays pour son université de viticulture et d’oenologie.

En plus des Riesling minéraux (25%) et des Grüner Veltliner (55%) légèrement épicés, on retrouve également des vins produits à base de Zweigelt (10%). Ce cépage rouge local est le deuxième cépage le plus planté en Autriche. Il donne des vins légers, acides et peu tanniques. Les vins rouges et rosés sont notamment produits sur la rive sud (ou droite !) du Danube.

En aval de Kremstal, on trouve le vignoble de Kamptal qui garde une petite partie de son vignoble au bord du Danube mais principalement au Nord-ouest de la région de Wachau. Le vignoble suit la rivière Kamp jusqu’à sa confluence dans le Danube. Tout comme ses régions voisines, le climat est marqué par des différences importantes de température entre jour et nuit. L’appellation DAC Kamptal a été créée seulement en 2008 mais fait figure de grande appellation de blancs secs pour le pays. Les Grüner Veltliner sont murs, charpentés et donnent des notes de miel en vieillissant. Les Riesling sont secs et possèdent des notes minérales et des arômes fruités. Certains présentant un réel potentiel de garde.

A Kremstal comme à Kamptal, le désir de mieux faire guide l’ensemble des vignerons qui ont mis en place en 1992 une assocation, Osterreichische Traditionsweingütter (association des caves traditionnelles autrichiennes), suivie d’une classification de 62 premiers crus (Erste Lagen), en 2010. Ces crus concernent uniquement les vignes de Riesling et de Grüner Veltliner vinifiés en vins secs.

Que ce soit à Kremstal ou à Kamptal, on retrouve la même configuration de vignoble. Sur les loess et les bas de côte, le grüner veltliner se sent à l’aise et mûrit plus vite quand le riesling plus fragile, à la peau fine et sensible au botrytis, préfère les pentes et les terrasses et prend son temps pour arriver à maturation.

Voilà donc 3 magnifiques régions à visiter ou simplement goûter… malheureusement encore mal distribuer en France vous trouverez tout de même les noms Autrichiens les plus emblématiques chez les cavistes « avant-gardiste » !

Découvrez les régions viticoles autrichiennes et d’autres pays d’Europe lors de nos formations œnologiques et de dégustation WSET à Bordeaux (ou d’autres villes de  France sur demande).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *